Conquérir Sarah Easton Érébus

Recevoir…

Essayer !
"Conquérir Sarah Easton Érébus", une fiction écrite par Daylon (2012)
Poids de l'œuvre: Œuvre de taille L: une copieuse lecture
en 160 fragments, fiction

Sommaire
    1. Intro
  1. Conquérir Sarah Easton Érébus
    1. Hiver
    1. Printemps
    1. Juin
    1. Solstice
    1. La fin du monde

Ils errent plus qu’ils ne marchent ; ils attendent l’aube et les premiers cafés ouverts, échangent un temps autour de l’espace jamais reconquis, l’animosité primate, le sang fertile sanctuarisé. Ils reprennent leur esprit autour de breuvages surcaféinés, fatiguent aux hurlements des poubelles. Tolbiac n’est plus très loin. Sarah passe ses bras autour de la taille, se contracte un peu, elle se frictionne un moment. Sous le vernis de la décoration murale, une figure moderniste géante ou un héritier de Mucha présente une femme blanche élégante et racée qui ne serait pas sans rappeler Sarah elle-même. L’inspiration est possible. La ouate des nuits blanches dilate la perspective tout en épaississant l’azote, joue du tilt shift façon chambre, bien des choses paraissent possibles à cette heure, tout est déjà arrivé.

Amon ne dépasse par le seuil des toits sur Austerlitz ou Bagnolet.

« C’était quoi, Hygin, tout à l’heure, ces conneries ? »

Hygin commande une liqueur :

« Pour faire passer la nuit.

 — Réponds-moi.

 — Il avait des credentials Easton /

 — Je croyais que tu flairais les embrouilles. Et ta méfiance des humains ? »

Goûter un fragment !