C’est pas qu’on veut passer pour des réacs, note un collègue de Mesures et Observations, mais pas question d’avoir les juniors dans les pattes. Une personne de Mercatique s’offusque (à peine cinq ans de boîte) ; il faut bien former les nouveaux. On tousse, Jaz filtre un rire un rien Machiavel : vous avez pas à acheter votre propre matériel, chez Mercatique. Des gommes, des crayons ? Trois piles de cartes à perforer ? On se marre, dit un autre. C’est pas le Bureau qui paie les outils de mesure, explique Jaz, mais pas sûr que la créature de Mercatique les croie. On doit tout se payer. Il faut emprunter, souvent.

Oh, mais, pourquoi couper ? Pourquoi si peu ? Pourquoi se contenter d'un avant-goût, hein, pourquoi ? Abonnez-vous et recevez à la carte les fragments de ce texte !

S'abonner