P.4

Borvo rencontre le soir avec son père, profite d’avoir congédié la synth pour éplucher off grid les dossiers médicaux des derniers clients. C’est aussi ici, dans le reste d’un corps de ferme jouxtant la maison, que Borvo entrepose son surplus de matériel. Quand on lui demande comment il se procure des informations aussi sensibles sur ses clients, Borvo répond : il y a toujours un leak. Généralement, les traces numériques remontent au démantèlement de la Caisse des Dépôts et Consignations dont les bases de données pollinisent depuis lors la surface visible des réseaux (sans que nul n’ait pris de mesure contre). Chaque empreinte génétique permet de retrouver le reste du code source avec l’identité exacte de son propriétaire ; la désanonymisation tient à peu de choses.

Oh, mais, pourquoi couper ? Pourquoi si peu ? Pourquoi se contenter d'un avant-goût, hein, pourquoi ? Abonnez-vous et recevez à la carte les fragments de ce texte !

S'abonner