Les semaines qui suivent ? Difficile de s’y faire pour M&O, contraint à un double commute selon les nécessités, du siège à la Défense, de chez eux aux bureaux. On recense moins de sortie — Ça, ce sont les quotas : on laisse tout passer depuis les nouvelles directives. Certains, sans attendre le moindre accord de la direction, ont commencé à faire repeindre les véhicules pour enlever les mentions du Bureau.

Le choix de l’ouest lutécien pour parquer la flotte n’étonne personne. La Défense est un lieu sans nature, de dalles surplombant les gares routières, elles-mêmes prises dans le millefeuille des passerelles, toujours du béton, de places sans identité ni lumière, incapables de s’épanouir autrement que dans de l’horizontalité souterraine. La grappe de tours forme au mieux un mensonge, au pire le donjon d’une forteresse sise aux portes du désert.

Oh, mais, pourquoi couper ? Pourquoi si peu ? Pourquoi se contenter d'un avant-goût, hein, pourquoi ? Abonnez-vous et recevez à la carte les fragments de ce texte !

S'abonner