Atari envoie à raison de deux cent tonnes de Vitalis raffinée par semaine vers les orbites terrestres — Mais pourquoi se casser le cul si loin, entendons-nous dire à chaque fois ? — Y’a l’évidente toxicité, les photons dentés que Mars ne sait pas filtrer. Oui, déjà ça et c’est important, mais ce n’est pas la raison principale. — La servitude ? — Ouais, ça les arrange, mais je sais pas s’ils y avaient pensé. C’est toi qui te bouffe la lutte des classes ; eux, ils n’y pensent même pas, ils s’en balec. — Arrête de faire le con, Sander t’es vraiment un connard depuis que ton vieux est parti. — La preuve de travail. — Un sale con, je te […]

Oh, mais, pourquoi couper ? Pourquoi si peu ? Pourquoi se contenter d'un avant-goût, hein, pourquoi ? Abonnez-vous et recevez à la carte les fragments de ce texte !

S'abonner