Modèles économiques

M.1

À l’ombre des bâches du transport (un châssis inconfortable ayant le mérite de l’électricité), ils transpercent la zone industrielle logée dans les dénivelés de Rosny, ses pièces de Lego (chacune unique, chacune avec sa propre nuance de noir) aveugles empilées aux souvenirs des conteneurs des ports maritimes, trente à cinquante mètres de hauteur au garrot sous le néon des après midi nuageuses — D’autres se construisent encore plus bas, là où l’eau est navigable, nous explique le dataïste — J’en ai déjà volé une, plus jeune, ça commence pas plus gros qu’une valise, ces conneries (il tape le […]

Oh, mais, pourquoi couper ? Pourquoi si peu ? Pourquoi se contenter d'un avant-goût, hein, pourquoi ? Abonnez-vous et recevez à la carte les fragments de ce texte !

S'abonner